Les initiations des mémoires de l'âme

    L'étincelle du feu divin vient s'expanser en plusieurs flammes. Dans son voyage dans les dimensions, la conscience traverse des couches de matières qui vont venir se structurer, selon les lieux, autour du noyau de sa manifestation. Pour que la conscience puisse éveiller et recevoir les informations d'organisation de ces dimensions, elle se doit de venir palpiter en venant faire danser les voiles. Elle semble alors en revêtir toutes les caractéristiques ainsi que de celles qui viennent avant ou après.

 

    Dans le travail de son interpénétration dans les flammes de la matière, la conscience en traversant les ponts intermédiaires vient vivifier en inscrivant dans la structure-forme des géométries vitales  de sa percée. Ainsi, lorsque la trace de la conscience est soufflée dans les canaux de ses dimensions, elle laisse la possibilité de ré-intégrer le plan de sa venue et le plan de la direction qu'elle s'est fixée. Le cycle étant fractalisé, nous pouvons à un instant convergeant dévoiler l'énergie de la conscience.

 

    Lorsque l'on s'applique à intégrer le fruit de notre mutation élémentaire et antérieure, nous nous réapproprions, par un apprentissage progressif, les mémoires des instructions de la Volonté Conscience. C'est en traversant ainsi certaines étapes clefs de notre incarnation que l'ensemble reconverge en manifestant la roue des cycles et nous permet de transcender la terre pour y voir le ciel. Ainsi les différentes étapes de notre voyage sont des rayons du cycle que nous apprenons à ré-intégrer dans sa géométrie primordiale.

 

    C'est comme un labyrinthe que nous aurions pris il y a longtemps dans sens et que nous en cherchions à présent le chemin de retour. Sauf que c'est le plan que nous ré-intégrons à mesurer de retrouver le chemin du "retour". Puis devient l'évidence que le labyrinthe est une illusion. La structure primordiale a utilisée le labyrinthe afin de créer le souvenir de sa présence car du plus proche dans l'espace où il se trouve, il ny a qu'ainsi que nous l'entendons à demi-oreille.

 

    Les mémoires de l'âme se révèlent par une transcendance de certains événements, des chocs, des expériences de mysticisme, ... Durant un instant le temps et l'espace semble s'être suspendus et il règne une aura de mystères se découvrant, la réalité semble déchirée par la pure intensité de ce qui est. Comme des temps dans le temps ou comme des niveaux de compréhensions plus profondes et ce depuis la position d'où je l'observe à l'intérieur. Ce sont d'abord des sensations étranges, comme celle de sortir par progression du temps, d'entendre les discussions tantôt de très loin et tantôt d'une proximité intime. Le son et les couleurs retrouvent un éclat, la sensibilité s'intensifie, les goûts se tournent vers ce qui est bénéfique. Tous ces éléments indiquent un changement d'état profond qui retrace la voie de l'âme. 

 

    C'est l'âme qui se réapproprie le corps prêté, à qui les manettes sont rendues et elle sait quoi et comment faire. Pour purifier le mental afin de retrouver l'expression simple du chant de l'âme, suivre l'intuition et apprendre à travers elle est ce qui fortifie le pivot à la co-création, cela ne peut se faire que par la volonté de connaître puis d'étudier par soi-même ce que nous sommes. Les anges auprès de nous savent comment nous transmettre les initiations puisque ce sont un de leurs missions en qualité d'êtres plus avancés dans l'échelle de l'ascension.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Arc-en-ciel
à partir de 21,00 €
Étoile
à partir de 34,00 €
Harmonie
à partir de 89,00 €
Osmose
à partir de 144,00 €
Quintessence
à partir de 55,00 €

( Nouvelle vidéo ) 

( Nouvel article ) 

 

Soutenez l'oeuvre de Maxime en réalisant un Don

 

Merci