Le livre de la nature

Texte d'introduction de la communion des âmes du 7.10.2017


Les magiciennes et les magiciens de l'amour puisent avec intensité dans l'intelligence de la grande bibliothèque qui se présente à chaque instant. Comme des élèves assidu(e)s, par la force bienveillante, la bonté s'élève aux creux de la main des artisans du coeur. L'infini est dans la paume des veilleurs de la nuit, la fleur dans le sein maternel du champ de manifestation. Œuvrer en ce don c'est permettre à la volonté des astres, des éléments et du silence sacré ce qui est informationnel dans son visage le plus subtil. Dans un écrin de douceur, les divinités se prosternent à la face lunaire pour accueillir en son miroir les semences du fruits d'amour. La lune cache en son lait virginal, la rivière éternelle, nous nous y baignons, appelant la purification, la libération et l'émancipation du jeu de la dualité. À travers cette vie nous reconnectons toutes les energies karmiques pour le détachement aux mondes des illusions, pour sa sublimation, nous  catalysons comme une souche affaissées, d'où émerge de toutes parts les fleurs septentrionales, les étincelles qui sont les pas du divin qui nous transcende. Au son éphémère et rythmique, oscillant comme un pendule qui retrouve la stabilité, nous accueillons en notre quotidien la teinture de l'intelligence sacrée, connaissance magique des cercles d'âmes, nous sommes la pluie lumineuse d'une volonté cachée.


S'ouvre aujourd'hui le mariage des forces supérieures et inférieures pour un message silencieux dont les anges ont le secret. Artisans, conteurs, guérisseurs et gardiens, éveillez ce qu'il y a de plus sacré dans la matière car l'appel des forces ethériques engendrent la vie et son sceau. 


C'est en soi même que nous apprenons à faire confiance et par cet appel, demandons à laissé émerger une foi véritable et désintéressée.


 Tout ce qui nous transcende est la venue d'un enfant bénis qui porte en son germe la victoire du Soleil sur les ombres. La lumière à enfantée un roi et c'est en son pouvoir de guérison qu'est crypté la passerelle de ce qui ne peut être intelligible aux yeux des hommes non avertis. 


Nous sommes les sages antiques du cosmos, les forces constructives des temps les plus précieux, les appuis solides, comme des sources affluent à la même bâtisse, celle du coeur. 


Sur l'autel du sacrifice, nous déposons les offrandes de fleurs, de pierres et de nourritures pour retrouver ce lien sacré qui nous permet de retrouver nos essences divines. 


Le sommeil à été long, l'ouverture du regard intérieur parfois inconfortable, la révélation une douleur du libre pardon mais à la rosée du matin éternel, se déploie les ondes de l'origine de toutes causes. C'est en cette essence que nous déposons nos pas, que nous appelons le sacrifice du miroir, les vibrations scalaires sont les portes des étoiles pour devenir à notre tour, tunnel d'où émerge la non-duelle force du silence. La création est d'une beauté sans égale et elle n'est qu'un reflet de la vérité, ce labyrinthe nous donnera-t-il la sortie, par l'illumination, l'irradiation et sa chaleur ?


L'enfant embrasse le vieillard pour lui redonner la vigueur de son origine. Le vieillard s'endort contre un rocher et c'est l'ange qui émerge. Le langage des lettres de feu, le verbe inscrit dans la pierre est là pour nous guider, sa vocation est d'initier toutes celles et ceux qui ont le courage de se regarder. Nous transcendons les messages vils pour laissé jaillir le fleuve de l'éternité, cette fleur à émergée dans les parts les plus secrètes de notre corps, durable comme un parfum d'ange vivant comme un présage, les oiseaux du bon dieu nous soufflent la vie. Évidence d'être sans retenues ou plutôt avec mesure, l'alchimie de l'eau éclairée dans le souffle de la matière propage un chant sans noms qui soulève les âmes. Nous vibrons de grâce et de joies et expions l'inconscience de nos actes et des actes des ancêtres. 


La propagation de ces semences sont l'initiation de la subtile opération enterrée dans la rigueur de la chaire nourricière. En-delà de l'envers vit l'étape d'un voyage qui prend stabilité par le murmure des étoiles. Que ceux qui ont les oreilles pour entendre écoute, que les yeux émerveillent le rythme, que l'amour balaye tout en tout et d'un grain de rien jaillisse pour les authentiques artisans, l'information qui réveille les âmes engourdies et endormies. Co-créer par la partition de la vie c'est mourir avant l'heure autant de fois que nécessaire pour que puisse être visible dans tous les mondes la paix éternelle qui nous rassemble.

Arc-en-ciel
à partir de 21,00 €
Étoile
à partir de 34,00 €
Harmonie
à partir de 89,00 €
Osmose
à partir de 144,00 €
Quintessence
à partir de 55,00 €

( Nouveau ) 

L'un-personnel

Vous pouvez faire un don par le montant qu'il vous convient

 

Merci