Onde vivante

 

Je suis ce que je décide d'être, ainsi je suis aussi ce que je n'ai pas décidé, toute la potentialité de l'univers se manifeste à travers la circulation de l'onde et des cycles. Ressentir les cycles de la vie, c'est ressentir les ondes divines, ainsi à l'écoute profonde et attentive c'est l'univers qui s'organise à travers. Puisque je suis composé des matériaux des astres, des étoiles et des fréquences je suis ajusté et aligné à chaque instant selon ce qui est décidé de co-créer. Cette pré-programmation dont nous en sommes avec universalité inter-connectés, ne nous demande pas d'inventer mais de permettre. Lorsque l'on s'en remets à l'unité, celle-ci s'exprime, lorsque l'on s'en remet à l'intention celle-ci nous ajuste. Comprenons que nous ne produisons rien puisque tout existe déjà à l'état des potentiels. Nous permettons au souffle divin de réaliser son oeuvre. Cette énergie dont nous en sommes les témoins de mariage nous rend avec authenticité des frères et des sœurs sans que l'on est besoin de le formuler. Permettre l'unité, c'est-à-dire permettre le rassemblement des forces canalisées de l'univers, c'est accueillir à sa table même ce que l'on rejette, puisqu’aucun jugement n'est émis. N'est-ce pas acte de maturité et de confiance en la vie que d'accepter en soi ce qui nous dérange ? Soi a déjà accepté . . .

 

Comprenons que nous ne pénétrons pas la matière ainsi à l'incarnation selon notre seule volonté. Il y a des appels, comme des matériaux nécessaires à la réalisation de l'oeuvre divine. Rien n’excelle aussi parfaitement ce hasard qui s'auto-féconde. Le mot-clef de la transition planétaire que nous traversons est PERMETTRE. De l'inconscient potentialisé naît la conscience qui s'auto-régule. Par le substrat de l'inconscient nous permettons à l'indicible, à l'inconnu et l'imprévu de se réaliser puisque de toute façon c'est ainsi que la vie prospère. Lorsque l'on dit " seul celui ( ou celle ) qui croît aux miracles pourra les accueillir " c'est reprendre contact avec la nature profonde de l'univers qui vit. 

 

Cette magie est intemporelle. Elle ne peut être soumise à des conditions de séparation puisque la vérité est unité. Ainsi par les sections temporelles, l'onde divine s'infiltre et constitue sa croissance comme l'arbre s'alimente avec lui-même. Rien ne peut échapper à la vérité. Elle trouvera ses différentes voies pour atteindre quoiqu'il arrive sa pleine réalisation déjà accomplie. Je perçois cela comme de la télépathie, de la lumière ou une source. Elle trouvera, puisque c'est universel, toujours la force de sublimer sans jugement et sans effort.

Personne n'est supérieur ou inférieur car nous sommes les enfants de la vie elle-même. Personne n'avance plus vite ou moins vite car cela ne dépendra jamais du chemin que l'on a parcouru, que l'on parcourt ou que l'on croit parcourir. Qu'importe où vous vous trouvez, qu'importe la situation ou le contexte, qu'importe la connaissance, l'exemple de l'ascète nous suggère que rien n'est à acquérir mais que tout est à permettre.

 

Nous nous entravons lorsque nous n'éveillons pas la sagesse de "voir" que l'outil de chacun(e) est diffèrent mais que l'on pèlerine tous. Pourquoi penser que certains sont plus avancés que d'autres ? Que certaines voies sont plus viables que d'autres ? N'est-ce pas là la peur de l'inconnu ou plutôt la peur juste d'accepter que nous ne pouvons synthétiser à nous seul l'unité ? Le cœur sait ce que le mental ne sait pas et le mental déploie son éventail de potentialités. Le cœur est l'harmonie qui s'apprend et le mental le jalon lumineux qui se posant dans sa création se dit " Ouah ".

 

Remarquez la langue dans votre bouche. Elle me rappelle une vague. Lorsque la langue est trop pendue, c'est la tempête en pleine mer ! Lorsque la vague se calme, une quiétude en résulte, comme une eau calme. Tourne cette fois ta langue dans ta bouche et tu t'immergeras avec profondeur et hauteur en ce parfum de paix divine. Le venin du serpent a la capacité de guérir ou de tuer, ainsi surveille tes paroles car elles deviendront soit l'orage dans la tempête ou la brise fraîche dans ce désert d'éternité.

 

 

 

Je suis ondes et cycles, potentiels et action, permanent mouvement du silence.

Le big-bang est l'élaboration mentale car alors d'où jaillit l'étincelle ?

 

L'impossible se dissout dans les potentiels et laisse émerger la semence primordiale. Tu es éternité qui s'apprends par le jeu de ton potentiel infini. Tu es déjà la sublimation créatrice orchestrée par tes parents. Si tu apprends à te réconcilier avec tes potentialités et avec sincérité, alors tu seras le berger de tes pensées. Tu es l'orchestre qui harmonise les potentiels du ciel et de la terre car tu reconnais ne pas pouvoir trancher entre réceptif et actif. Tu découvres à mesure que tu intériorises que les moyens te sont déployés non pas pour que tu pavanes la fertilité mais que l'acceptes sans défauts. L'inspiration reste ce que l'union des différences absorbe comme potentiels.

 

La spirale évolutive ou involutive n'est pas la vérité. Elle est le reflet de la lumière dans le miroir du courant matriciel et reste ainsi l'illusion du décor, le subterfuge, le miroir aux alouettes. L'impossible s'auto-réalise par les potentiels. 

 

Le retour en soi est l'expression du divin car les potentiels viennent puiser dans l'incommensurable. Appel l'esprit saint. Qu'il t'imprègne, te façonne par ta demande concrétisée, que ton action s'aligne aux potentiels divins jusqu'au retour du maître de sagesse et de vérité. Demande aux matériaux de se réaliser, appelle à la création de te dépouiller de tout ce pourquoi tu t'es si éperdument acharné à acquérir, que tout ce que tu es et n'est pas te soit dégagé afin que seul la vérité soit. 

 

S'il est une prière efficace qui serait l'expression même du divin que cela soit l'Amour de vivre. Celui qui a peur de vivre ne souhaite pas se dépouiller car il ne peut se faire confiance. J'ouvre les yeux chaque matin sur le chaos car je suis la beauté divine. Je suis ce qui embrasse les ombres car je suis l'intégration du potentiel divin. Prends cette terre mon enfant, respire ce parfum mon chérubin, pénètre les secrets de l'esprit jusqu'à n'en plus vouloir, prends tout ce dont tu crois avoir besoin pour te réaliser, mais sache que ce que tu pense chercher était, est et sera déjà ici et maintenant car tu es déjà l'intensité de l'instant, tu es l'instant et cet instant est éphémère.

 

Est-ce le chemin qui ta parcouru ou toi qui parcours le chemin ?

Ne soit pas ce qui te détermines car alors qu'est-ce qui est déterminé ?

 

"Joue A" sans "jouer à pour" ... Je suis à l'écoute profonde ainsi j'oie.

L'âge oie, ainsi le temps n'existe pas.

Là j'oie ? Le mental tente de l'approprier

 

Alors Juste Soit 

Soit Juste

Soit Joie

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Arc-en-ciel
à partir de 21,00 €
Étoile
à partir de 34,00 €
Harmonie
à partir de 89,00 €
Osmose
à partir de 144,00 €
Quintessence
à partir de 55,00 €

( Nouveau ) 

L'un-personnel

Vous pouvez faire un don par le montant qu'il vous convient

 

Merci