Vaisseau Gaïa Icosaèdre étoilé

L'icosaèdre étoilé, le vaisseau Gaïa, qui transporte les progressives couches et sous-couches des nuances cosmiques accumulées depuis la « chute ». Ce mois de décembre est activé sous les in-flux-entes énergies d'un déboguage de zone stellaires et micro-organiques. Les poussés permettent d'un essoufflement amenant à un lâcher-prise biodynamique qui désagrège les parcelles obsolètes des couples dimensionnels, cela permet une clarification unitaire du Soi pour les prochaines phases d'auto-régulation. En cette période nous pouvons sous l'influence de la vibration 1/11/101 prolonger notre propre auto-enseignement sur une pesée en son juste milieu à chacune de nos décisions.

Nous ne nous contentons plus simplement de nous peaufiner auriquement à s'habiller de formes tronquées. Nous redéployons les voiles des bateaux cosmiques que nous sommes surfant sur des vents profondément vibrants en âme et conscience.

 

Le vent terrestre est fort et puissant. Il en résulte si nous allons vers sa compréhension qu'il en est caractérisé par des forces hautement puissantes provenant des tréfonds des univers les plus proches par la lumière.

 

L'état sacré, l'Être est puissamment positionné dans la « cartographie » spatiale. Les autres constellations nous voyant et selon leurs traditions et influences scientifiques conçoit une possible influence, comme nous le faisons en astronomie et astrologie, de notre système solaire sur la leur.

Cela nous amène à reconsidérer alors à quel instant,  par quelle grâce existerais-t-il une technologie naturelle conçue qui permettrait de frôler les influences spatiales et donc temporelles ?

 

Il existe vraisemblablement une connexion déjà simple et établie qu'est la télépathie, les contacts d'êtres d'autres dimensions, de rêves. La possibilité des rêves pour les développements et l'accès à sa multi-dimensionnalité est impressionnante. Il s'en faut prémunir consciemment qu'une telle possibilité nous offre l'accès d'agir sans compromission concernant ceux-ci. S'ateler physiquement et spirituellement comme un entraînement vers des destinations très subtiles.

L'alignement terrestre dans son parcours galactique poussé par sa locomotive centrale qu'est le Soleil subtile puissamment ré-agissant sur les codes premiers et la porte principale activant les multiples fréquences.

 

 

Le vaisseau se dirige vers des régions bien plus puissantes, nous sentons les énergies se dynamiser rapidement.

La vague solaire insufflé dans cette période d'intenses soufflements purificateurs ouvre l'accès à un nettoyage profond du chakra troisième œil bien trop solliciter mais surtout l'évidage du chakra coronal qui s'assouplit et nous sommes naturellement poussé vers une démarche vertueuse de nos rigueurs, décisions, absence de contrôle de soi, l'appel hivernal à l'humilité cyclique d'un travail intérieur continuel et infini.

 

Laisser l'Infini sagesse œuvrer en l'Esprit.

 

Les informations acquises peuvent devenir nos actes futurs. L'intégration sans la remise en cause des valeurs profondes et pourtant nécessaire. La loi d'attraction agit sur des fréquences rapides. Les valeurs communautaires, humanistes et écologiques irradient une union des citoyens libres.

 

La paix prime sur la maternité de l'homme face à lui-même.

 

La patience est l'enfant bercé par l'Être conscient.

 

La pureté incarne l'union des polarités acquises

et non-acquises en une danse symphonique.

L'eau terrestre ne disparaît jamais.

Elle se trans-forme, se trans-mute et trans-paraît éternellement.

L'eau est indéfini, une goutte sacrée capable d'accueillir les milles bienfaits et soulagements. D'en être souillé aux plus inviolables possibilités, mais reste une molécule sacré divine dont nous n'en apercevons que la réflexion de sa quintessence. Chaque instant posé d'eau à eau est réflexion d'une réflexion, cela se rapproche et s'entends, se vibrant au loin et se comparant similaire, une goutte authentique initiale. Mais ce n'est pas un bain de jouvence que d'aborder une situation inconnu vers une raison connu ou une mission connue. Les bulles de savons sont d'un bain primordial avant d'être insuffler d'esprit cohérent pour la maintenir solide et stable. Chaque étape de franchit la « rapproche du but ».

 

En puissance cette bulle est éternelle. Puissamment éternelle car elle en est la réflexion « engendrée » par Dieu. La simplicité de son holographie comme une image imprimée sur une fontaine d'eau de fontaine.

 

Nous sommes uniquement sur cette superposition solide de l'impression de vivre ou de mourir que la vibration réflectoire d'un arc-en-ciel baignant dans un bain primordial comme une bulle de savon glisserait du bout du récipient vers l'autre « rive ». Ce bain est incommensurable et magnifié de la présence. La pure Lumière se trouve bien au-delà de tous ces aspects intraquatique !

 

Les dauphins flirtent avec la notion primordiale de l'Être, nous nous accompagnons, voguant depuis une plate-forme en transit qu'est la Terre-mère.

Le respect est sacré, être sacré, rendre le sacré à autrui, se déshabiller du mental et savoir accueillir le sacré d'autrui, savoir réunir le sacré autour de chacun et re-découvrir émerveillé le regard nouveau et compatissant de la profonde et gigantesque vibration qu'insufflent les planètes à ces harmonies cosmique. Elles résonnent comme nous résonnons au passage d'un artiste jouant un puissant air de la présence d'Amour ici et maintenant.

Nous dansons, les bribes s'embrasent, se mêlent, s'oublie et oublie qui elles sont pour se fondre en l'unité primordiale, la ou est « caché » la paix. La joie est le plus simple des habits, la foi/sacré se réunit simplement sans parlementer.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Arc-en-ciel
à partir de 21,00 €
Étoile
à partir de 34,00 €
Harmonie
à partir de 89,00 €
Osmose
à partir de 144,00 €
Quintessence
à partir de 55,00 €

( Nouveau ) 

L'un-personnel

Vous pouvez faire un don par le montant qu'il vous convient

 

Merci